Choix de l'affichage
L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche
L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche
L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche L'image n'a pu tre affiche
Aperu de la slection
Voici le nouveau style
Cliquez ici pour modifier l'affichage du site (malvoyants)

NOS MISSIONS

Le Centre FORJA est un ESRP

Les Etablissements et Services de Réadaptation Professionnelle (ESRP) (anciennement appelé CRP), accueillent des personnes reconnues travailleur handicapé afin de les aider dans leur reconversion professionnelle ou la préparation d’un projet d’insertion en leur proposant différents parcours. Les frais de fonctionnement et des prestations de l’ESRP sont pris en charge par l’assurance maladie.

Les ESRP sont régis par le Décret n° 2020-1216 du 2 octobre 2020 relatif aux missions et aux conditions d'organisation et de fonctionnement des établissements et services de pré-orientation et de réadaptation professionnelle pour les personnes handicapées. (voir du Code de l’Action Sociale et des Familles) et par l’Article R5213-9 (voir du Code du Travail)

Ainsi, si l’objectif premier de FORJA est de permettre aux personnes non/mal voyantes d’intégrer le monde du travail à travers des formations professionnelles ciblées, il accorde une importance toute particulière à leur développement personnel et à leur vie sociale.

FORJA a pour missions :

• de mettre en œuvre des projets d'accompagnement personnalisé, de formation et de rééducation professionnelle pour déficients visuels

• d’adapter ces projets au marché du travail afin de faciliter l’inclusion sociale et/ou professionnelle de ces personnes.



Le Centre FORJA est géré par la Fondation OVE, reconnue d'utilité publique sous forme de fondation suivant le décret en Conseil d'Etat en date du 20 décembre 2013.